Fin 2013, TUI Belgique prenait ses quartiers dans un nouveau bâtiment à proximité de la piste d’atterrissage de Brussels Airport à Zaventem. Le complexe « Jetairport » combine un hangar pour avions et des espaces de bureaux pour quelque huit cent collaborateurs. ENGIE Axima s’est chargé des équipements anti-incendie et a réalisé l’installation HVAC, deux interventions qui contribuent très largement à l’efficacité énergétique du nouveau complexe.

La sécurité incendie prend de la hauteur

Ce projet imposait des contraintes toutes particulières en matière de détection d’incendie et d’équipements d’extinction, notamment à cause des dimensions intérieures du hangar : 30 mètres de hauteur et permettant d’accueillir 3 avions de ligne. Les capteurs placés par nos équipes détectent la fumée et les flammes à 3 hauteurs différentes, tant au-dessus qu’en dessous des ailes des avions en stationnement. Dès qu’un feu est détecté, les diffuseurs fixes à mousse entrent en action ; en 3 minutes à peine, ils recouvrent l’ensemble du hall d’une couche de mousse épaisse de 2 mètres. Les bureaux sont eux aussi pourvus d’un système électronique de détection d’incendie et d’un réseau de sprinklers.

Chauffage à basse température

Dès la phase de planification, ENGIE Axima a proposé des solutions respectueuses de l’environnement, destinées à réduire l’empreinte écologique de ce bâtiment. Pour l’installation HVAC, nous avons opté d’emblée pour le principe d’un chauffage à basse température. Dans le hangar pour avions, celui-ci est réalisé par un système de chauffage au sol utilisant la masse du sol bétonné (7 000 m²). Dans une configuration ordinaire, un chauffage au sol est placé dans la chape ; dans le cas de Jetairport, cependant, où le sol doit résister à des charges très élevées, les conduites de chauffage ont été coulés dans la masse.

Le bâtiment est équipé d’une installation de cogénération qui produit de la chaleur et de l’électricité avec un excellent rendement énergétique et alimente le système de chauffage au sol de manière économique.

Refroidissement et ventilation

Lorsqu’il fait chaud, de l’eau à 15 °C provenant d’une tour de refroidissement circule dans les plafonds de climatisation. L’eau, refroidie à l’aide d’une machine frigorifique, peut aussi l’être naturellement grâce à l’échangeur de chaleur – c’est une autre source d’économies d’énergie. Le refroidissement statique améliore la qualité de l’environnement de travail.

Dans les bureaux, l’arrivée d’air frais est modulée en fonction du nombre de personnes. Dans la salle de réunion, cette régulation se fait sur la base du nombre de personnes effectivement présentes. Une sonde de CO2 à vanne VAV adapte le débit d’air en fonction de la pollution de l’air mesurée. Les centrales de traitement d’air sont équipées d’une roue thermique (échangeur rotatif), ce qui permet de récupérer au maximum la chaleur présente dans l’air d’extraction.

Équipements anti-incendie

  • Diffuseurs fixes à mousse dans le hangar pour avions
  • Salle de pompage équipée de 3 pompes diesel
  • 8 postes d’alarme hydrauliques
  • 1 poste d’alarme déluge
  • 3500 sprinklers
  • 12 générateurs de mousse Hi-Ex à aspiration d’air extérieur
  • 37 enrouleurs à tuyaux
  • 14 détecteurs de flamme 3IR
  • 550 détecteurs d’incendie électroniques